Related Posts with Thumbnails

La Phytothérapie

Qu'est-ce la phytothérapie ?

 Tout simplement, le traitement des maladies par les plantes.

ATTENTION 

Certaines plantes peuvent être mortelles ! Toujours demander conseils à un spécialiste (herboriste, phytothérapeute, etc.)

Comment ?

On peut en faire des infusions,  des décoctions ou des macérations. Avec l'infusion et la décoction, la plupart des principes sont convenablement dissous, mais certains sont détruits. La macération à froid préserve ces principes mais n'en permets pas l'extraction intégrale. La macération dans l'alcool, plus que la chaleur encore, détruit les éléments vivants.

Certains phytothérapeutes proposent des poudres de plantes séchées. Mais là encore, il y a déperdition d'une certaine forme d'énergie à la dessiccation et à la mouture. En fait la meilleure utilisation dépend des plantes elle-même, c'est selon... et cela sera précisé dans chaque cas. 

Les divers modes de préparation.

Utilisez des récipients en verre, en porcelaine ou une casserole émaillée, mais jamais de métal nu.

Tisane : la plante sèche ou fraîche, parfois en poudre ou petit morceaux est recouverte d'eau très chaude ou bouillante, après 3 à 6 minutes, on remue légèrement et l'on filtre. Dans un idéal toujours couvrir votre infusion, sinon les principes actifs volatils s'évaporent.

Bouillon : mettre les fruits séchés un minute dans l'eau bouillante pour les ramollir et laissez infuser 5 à 7 minutes.

Décoction : cuire de 2 à 15 minutes les parties charnues (tiges ou racines) dans de l'eau chaude pour les ramollir et en extraire les principes actifs.

La Macération

solution obtenue en traitant pendant un temps plus ou moins long, une plante par de l'eau froide, du vin, de l'alcool, de l'huile , de la glycérine ou un mélange des ces solvants,  pour en obtenir les principes solubles. Elle se fait avec toutes les parties de la plante.

 Macération Aqueuse  

On maintient la plante médicinale fragmentée dans l'eau froide, au frais, pendant 12 à 24 heures, on remue de temps en temps, on filtre, à utiliser dans les 6 heures.

Macération Huileuse

Consiste à mélanger des extraits végétaux dans un corps gras qui,  permet d'extraire les principes actifs liposolubles de la plante. On fait macérer la plante choisie dans de l’huile pendant 3 à 4 semaines, à l’abri de la lumière. En général c’est l’huile de tournesol qui est utilisée, mais vous pouvez choisir celle que vous voulez selon le résultat escompté. Il se conserve environ 6 mois a l'abri de la lumière.

Quelques exemples : Macérats huileux de Calendula, d’aloe vera, de carotte……

Macération Hydro–alcoolique-glycérinée  (gemmothérapie)

On utilise en général les bourgeons, écorces, racines ou pousses, que l’on fait macérés avec de la glycérine puis filtrés. En général, on utilise un mélange eau, alcool et glycérine (à parts égales 1/3 de chaque).  Laissez macérer 3 à semaines.

Macératiopn Hydro- Glycérinée

Il s’agit ici d’un mélange d'eau et de glycérine à doser à votre convenance.

AZ propose des Macérats Hydro glycériné à 10% à 90% d’eau soit :

10g de Plante sèche

10g de glycérine

90g d’au

La macération se fait en 24h et s’utilise rapidement.

Moi en général de je fait du :

10g de plante sèche

20 g de glycérine

20g d’eau

Conservateur

Placer en flacon ambré et bien fermé pendant trois semaines parfois moins. A conserver dans un flacon ambré. Plus votre macérât contient d’eau, moins longtemps il se conserve.

Teinture alcoolique et teinture mère

 Macération dans de l'alcool éthylique à différents degrés, de plantes médicinales fraîches ou « stabilisées»; si la plante est SECHE on parle de teinture alcoolique.  Elle est facile à faire et  le résultat assez régulier, de plus elle se conserve très bien. Macération de 3 à 5 semaines de la plante sèche dans de l'alcool à 60 degré. La conservation est de 3 à 4 ans au frais et à l’abri de la lumière.  Mieux vaut utiliser des plantes et écorces sèches car parfois les plantes fraîches peuvent être toxiques. On peut mélanger plusieurs plantes ainsi que rajouter des huiles essentielles. Les teintures mères se font en général au 1/10e  soit 100 grammes de plante sèche dans 1 litre d'alcool à 60°ou 250 grammes de plante fraîche dans 1 litre d'alcool à 70°. Pour une bonne conservation il ne faut pas descendre en-dessous de 45°.  Mais vous pouvez faire varier la concentration et faire du 1/1 par exemple c'est-à-dire 100g de plante sèche pour 100g d’alcool. Plus long sera la macération, plus le liquide sera épais.

 Distillation

Faire fermenter la plante avec une levure et distiller. S'utilise sous forme de goutte ou de spray buccal. On peut utiliser toutes les plantes que l'on veut avec ce moyen (même celle qui sont toxiques sous d'autres formes, il semblerait que la fermentation détruise le poison). On peut l'utiliser en usage interne ou externe.

 Bains

 Faire un sac laissez le sachet infuser 10 à 15 minutes. Faire couler un bain et ENSUITE verser la solution préparée dans le bain.

 Huile de massage

 Avec de l'huile végétale mes préférées l’huile de noisette et d’arachide, à l’laquelle on ajoute de 5 à 10 % d'huile essentielle(s) ou de teinture(s) mère(s). Pour les ENFANTS mélanger à 5% MAXIMUM.

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs Ma Page sur Hellocoton Recettes de cuisine

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site