Related Posts with Thumbnails

Un autre prêt de 50 milliards de Fcfa au Cameroun

bank-mondialOctroyé par la Banque mondiale, cet argent va servir au développement des zones rurales et à appuyer la décentralisation.

Hier, 16 septembre 2009 dans la salle des Actes du ministère de l’Economie, la Banque mondiale, représentée par sa Directrice des Operations pour les pays de la Cemac, Mary Barton-Dock, et le gouvernement camerounais représenté par le Ministre de l’Economie, Louis Paul Motazé, ont procédé à la signature de deux accords de financement d’un montant total de 100 millions de dollars (soit 50 milliards de Fcfa). Selon le communiqué de la Banque mondiale parvenu hier soir à la rédactiuon de Mutations, “les deux accords de financement signés aujourd’hui concernent des projets approuvés par le Conseil d’Administration de la Banque le 18 juin 2009 et s’inscrivent dans les secteurs de l’agriculture et du développement rural”.

A en croire le communiqué sus mentionné, “le premier projet (deuxième phase du Projet d’Appui au Programme National de Développement Participatif (Pndp)), d’un montant d’environ 20 milliards de Fcfa, se situe dans le prolongement de la première phase et a pour objet d’améliorer la fourniture de services sociaux de base aux populations en milieu rural (santé, éducation, eau et assainissement, infrastructures de transport) et d’accompagner l’extension du processus de décentralisation en cours, à toutes les régions”. Le second projet (Projet d’Amélioration de la Compétitivité agricole au Cameroun (Paca)), d’un montant d’environ 30 milliards de Fcfa, vise à améliorer la compétitivité des organisations de producteurs sur les filières ciblées à haut potentiel pour les marchés domestique, régional et d’exportation.

La signature de ces conventions, selon la directrice des Opérations de la Bm pour les pays de la Cemac, est “la consécration de [beaucoup] d’efforts, et témoigne de notre volonté commune de cheminer ensemble dans ce chantier exaltant du développement du secteur agricole et rural. Elle nous donne l’espoir et prouve, s’il en était encore besoin, toute la disponibilité de la Banque mondiale à poursuivre sa coopération avec votre pays, dans l’intérêt bien compris de ses populations”. Avec la signature de ces deux accords, la Banque mondiale dispose désormais au Cameroun d’un portefeuille de vingt projets pour un engagement total de 659 millions de dollars (environ 362 milliards de Fcfa). Les projets couvrent les secteurs suivants : l’éducation, le développement social, le transport, le développement du secteur privé et la finance, l’environnement, l’agriculture et le développement rural, l’énergie et les mines , la Santé, la nutrition et la population , et le développement urbain.

B. R. M. Mutations

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs Ma Page sur Hellocoton Recettes de cuisine

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site