Related Posts with Thumbnails

Les pirates attaquent à Cap Cameroun

pirateSix des quinze membres du Stema et Elizabeth I ont été blessés vendredi dernier.

Encore des navires camerounais attaqués par les pirates aux larges de nos côtes. Ce sont les chalutiers Stema et Elizabeth I qui ont cette fois reçu la visite de ces bandits de mer, dans la nuit de vendredi, 4 septembre 2009 dans la zone de Cap Cameroun. Les malfrats armés qui ont pris d’assaut les navires de pêche aux environs de 20h ont agressé les membres de l’équipage. Sur le carreau, six membres des deux équipages ont été blessés par des armes blanches (machettes, coutelas) ainsi que par la crosse des fusils que portaient ces individus. Trois marins ont été grièvement blessés et trois autres légèrement touchés par les pirates.

Les blessés ont immédiatement été conduits à la garnison militaire de Douala après que les chalutiers ont accosté au port de pêche de Douala. Ces derniers sont en effet sous soins intensifs depuis samedi dernier, 5 septembre. Les dégâts matériels ne sont pas des moindres. “Les installations de communication ont été complètement endommagées. 16 téléphones portables et une somme de 37.000 francs Cfa ont aussi été emportés par les malfrats”, apprend-on à la brigade maritime. Par ailleurs, on indique que les sacs de voyage, effets vestimentaires appartenant aux membres des équipages et le dispositif de sécurité des navires ont été emportés par les agresseurs.

De sources concordantes, les malfrats, une vingtaine, tous cagoulés étaient à bord de deux chaloupes. Ils ont pu joindre les bateaux de pêche à l’aide des amarres. Une fois à bord, les agresseurs ont d’abord cassé les installations de communication. Mais l’équipage a eu le temps de prévenir la base. “Nous avons reçu l’appel de détresse de Stema et Elizabeth I, vendredi dernier à 20h15mn. Nous avons immédiatement informé le Bataillon d’intervention rapide (Bir), la marine nationale et la brigade maritime”, indique le capitaine d’armement de cette entreprise.

Aucune réaction immédiate de ces unités n’a été enregistrée. Malheureusement, les agresseurs armés de fusils de guerre, machettes, haches et couteaux ont brisé les cabines du chef mécanicien, du commandant et du second officier avant de s’en prendre aux membres de l’équipage. Les pêcheurs vont recevoir plusieurs coups sur la tête avec la crosse d’une arme à feu. Les armes blanches vont également être utilisées par ces pirates pour neutraliser certains pêcheurs. Après leur forfait, les pillards sont repartis avec leur butin dans leurs chaloupes sans être inquiétés. Et les navires Stema et Elizabeth I vont accoster au port de pêche de Douala, samedi dernier aux environs de 8h30mn. Une enquête a été ouverte à la police du port et à la brigade maritime.

Sandrine Tonlio. Mutations

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs Ma Page sur Hellocoton Recettes de cuisine

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site