Related Posts with Thumbnails

Indépendance hôtel scellé

hotelLa Cnps réclame plus de 30.000.000 Fcfa à l’un des plus vieux hôtels de la capitale.

Vendredi, 02 octobre, 13h. L’hôtel Indépendance situé au quartier Hippodrome à Yaoundé semble sans vie. L’entrée principale de l’hôtel est fermée, comme si les tenanciers de l’établissement avaient décidé de prendre un repos momentané. Le restaurant «la Palmeraie» située sur la terrasse lui reste pourtant ouvert. De même que la boutique d’un opérateur d’accès à internet, où l’on n’attache pas trop d’importance à ce qui se vit à l’hôtel à ce moment.
Sur le seuil de l’entrée principale qui est habituellement empruntée par les clients, on remarque qu’un papier journal a été posé sur la poigne. Le réceptionniste qui veille aux allées et venues à partir de son comptoir, fait des signes de la main à toute personne qui s’approche de la porte fermée pour lui indiquer d’emprunter l’entrée secondaire. Les journaux sont utilisés pour cacher les scellés aux clients de l’hôtel. Le réceptionniste qui a d’abord confondu le reporter de Mutations à un client, nous recommande de rencontrer le gérant de l’hôtel qui disserte avec son directeur d’exploitation sur la terrasse.

Cinq personnes ont débarqué avec un procès verbal de saisie pour apposer des scellés sur l’une des entrées de l’hôtel et deux autres pièces à l’intérieur de l’établissement. Il s’agissait d’un huissier de justice, un représentant de la Caisse nationale de prévoyance sociale (Cnps), un agent de recouvrement des créances, un officier de police et un agent de la mairie. Des témoins présents au moment de la pose des scellés affirment avoir entendu une de ces personnes au téléphone à laquelle on disait: «Vous avez déjà scellé ? Faites le avant 15h30».
L’hôtel qui a été construit au lendemain de l’accession du Cameroun à l’indépendance (d’où son nom), entretient un contentieux avec la Cnps depuis 1986. Une dette de 35 millions est due par l’hôtel à la Cnps après sa liquidation à la fin des années 80. M. Maurice Mekongo, le gérant de l’hôtel, dit ne plus retrouver les archives du dossier. Lui et la plupart des responsables actuels de l’hôtel n’ont pas de souvenirs exacts qui permettent de remonter l’affaire. «Ceux qui étaient là à cette époque sont pour la plupart décédés».

Du côté du responsable du contentieux de la Cnps, où ils avouent s’être rendus après la pose des scellés, on dit ne plus avoir les archives. Ce qui amène les responsables de l’hôtel à se demander «comment la Cnps a pu se retrouver s’il n’existe plus d’archives du dossier ?» Ce n’est pas la première fois que l’hôtel est scellé. Le procès verbal de saisie fait état d’une dette de 30.163.000 Fcfa que l’hôtel doit reverser à la Cnps. Le 24 septembre 2009, les responsables de l’hôtel ont adressé une correspondance au chef du centre de la Cnps. Restée sans suite. Les responsables de l’hôtel qui ne maîtrisent pas exactement le fond du dossier, indiquent qu’ils pourraient intenter une action en justice pour y voir plus clair.

Eugène Calliope Shema (Stagiaire) Mutations

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs Ma Page sur Hellocoton Recettes de cuisine

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×