Related Posts with Thumbnails

Egalité des sexes?

"LA LOI EST CONTRE LA FEMME"

Avocat au Barreau du Cameroun, il estime que la loi en matière d’infidélité a été faite par des hommes machos.

Du point de vue de la loi, comment définit-on l’infidélité ?
Le dictionnaire juridique définit l’infidélité comme la violation du devoir de fidélité entre des époux. Il faut donc préalablement que l’homme et la femme soient officiellement mariés pour parler d’infidélité. Cette infidélité peut constituer une faute, une cause de divorce car elle débouche à l’adultère qui est, sur le plan pénal, une infraction. Selon la loi, l’adultère est le fait pour un époux ou une épouse d’avoir des relations sexuelles avec une personne autre que son conjoint.

Comment constate-t-on l’infraction d’adultère ?
Sur le plan pénal, cela ne se fait pas de la même manière pour l’homme et pour la femme.

La femme qui a des relations sexuelles avec une personne autre que son mari est passible d’adultère. Tout simplement. Les conditions sont différentes chez l’homme et deux cas de figures se présentent. Pour constater l’adultère chez l’homme, il faut qu’il ait des relations sexuelles dans son foyer, donc dans le lit conjugal, avec une femme autre que son épouse. Le second cas prévoit que tout homme qui a une relation habituelle avec une femme autre que son épouse est passible d’adultère.
L’adultère peut également se constater lorsqu’il est prouvé que le conjoint a eu un enfant en dehors du foyer. C’est la preuve que ce conjoint a eu des relations sexuelles avec une autre personne en dehors de son foyer. Une autre précision : sur le plan civil, l’infidélité est une cause péremptoire de divorce.

Comment le code pénal réprime-t-il l’adultère ?
L’homme et la femme sont punis de la même manière en cas d’adultère. L’article 361 du Code pénal, en son alinéa 1, stipule en effet qu’est punie d’un emprisonnement d’un à six mois ou d’une amende de 25 000 Fcfa à 100 000 Fcfa la femme mariée convaincue d’adultère. Il en est des mêmes peines pour l’homme.

On constate que la loi semble injuste entre la femme et l’homme pour ce qui est du constat d’adultère…
Effectivement, la loi est plus avantageuse pour l’homme. C’est difficile pour la femme de démontrer l’adultère de son mari. A mon avis, le Code pénal défavorise la femme. Cela peut s’expliquer par le fait que le Code pénal a été établi par des hommes qui ont laissé parler leur machisme. Il ne faut pas oublier qu’il a été fait en 1965, et à cette époque au Cameroun, les hommes étaient encore très machos.



Entretien avec Alain NOAH AWANA, (Le Messager)


Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs Ma Page sur Hellocoton Recettes de cuisine

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site