Related Posts with Thumbnails

Grippe H1N1 au Cameroun

Grippe A/H1N1 : Quatre cas déclarés au Cameroun

L’annonce a été faite hier par le ministre de la Santé publique qui appelle les personnes présentant des symptômes à se rapprocher des hôpitaux.

Les affiches ont envahi les murs du centre administratif de Yaoundé dès le début de la semaine en cours. Ceci sans que dans la rue, on ne perçoive une quelconque inquiétude parmi la population. En effet, ce n’est qu’hier, jeudi13 août, que le ministre de la Santé publique, André Mama Fouda a rendu l’information officielle. C’était au cours d’une cérémonie de remise de matériels de lutte contre cette maladie au Cameroun: “La grippe A/H1N1, a-t-il dit, est effective au Cameroun car, depuis le mois d’août, quatre cas ont été confirmés par le Centre pasteur du Cameroun dont le laboratoire de virologie est reconnu par l’Oms comme centre national de la grippe”.

Le ministre a par ailleurs annoncé que “le premier cas a été confirmé le 06 août 2009, le deuxième cas le 7 août et les deux derniers cas le 10 août 2009″ sans toutefois préciser les conditions de ces confirmations ni les lieux. C’est donc pour éviter la propagation du virus à travers le pays que le ministère de la Santé publique pour qui, ” en raison du contexte dans lequel les portes d’entrée du pays ont un rôle primordial à jouer, il semble important d’associer le secteur des transports dans la surveillance, la détection et la prise en charge rapide des cas”, a procédé à une remise de matériels de lutte contre cette grippe au ministère des Transports. Il s’agit notamment de combinaisons, masques, blouses, paires de gants, paires de lunettes.

Dans le même temps, la campagne d’affichage lancée dès le début de cette semaine se poursuit. A travers ces affiches en effet, le ministère de la Santé publique, en plus d’attirer l’attention des populations sur le fait que la propagation du virus de la grippe à A/H1N1 se poursuit, qu’elle est favorisée par les contacts interhumains et que l’Organisation mondiale de la santé (Oms) l’a placée au niveau 6 sur le niveau de la chaîne d’alerte, attire également l’attention de personnes venues d’ailleurs. Le message rappelle en effet aux ” passagers en provenance d’Amérique, d’Asie, d’Europe ou ayant séjourné dans un pays ou des cas de grippe à A/H1N1 ont été déclarés, [qu'il était possible qu'ils aient] été en contact avec le virus juste avant [leur] voyage”. Après avoir énuméré les symptômes de cette maladie : fièvre, éternuement, toux, écoulement nasal, douleurs musculaires et fatigue, le Minsanté appelle les personnes présentant ces symptômes à contacter “rapidement le service médical de l’aéroport ou du port”.

Surveillance
Par contre, si ces personnes ne présentent aucun symptôme à leur arrivée, elles devraient surveiller leur apparition dans les 5 jours suivant leur arrivée au Cameroun et contacter, le cas échéant les services du Minsanté ou les comités de veille mis sur pied à Yaoundé, Douala, Buea, Garoua et Maroua ou appeler le Samu (19 ou 119 pour ceux qui sont à Yaoundé et/ou Douala). Dans la même lignée, des urgentistes et responsables régionaux de surveillance suivent actuellement une formation sur l’endiguement des cas en vue de circonscrire d’éventuels cas. On se souvient qu’au lendemain de l’annonce du premier cas de grippe à A/H1N1 au Mexique au mois d’avril dernier, le secrétaire général des services du premier ministre, Jules Doret Ndongo avait alors convoqué une réunion de crise.

C’était le 26 avril 2009. Au cours de cette rencontre, il a été recommandé le renforcement des stocks du vaccin Tamiflu utilisé lors de l’avancée de la grippe aviaire au Cameroun. Le renforcement de la vigilance dans les aéroports avait également prescrits alors même que les populations étaient déjà appelées à signaler des cas suspects de grippe. De même, il était recommandé aux personnes en provenance des pays contaminés de surseoir leur voyage en direction du Cameroun ou se conformer aux indications qu’ils recevront des services de santé installés dans les aéroports et aux frontières. Alors qu’en Afrique du Sud, la grippe a atteint son pic à la mi-juin, le Cameroun et le Gabon sont les seuls pays d’Afrique centrale a avoir des cas déclarés de grippe à A/H1N1.

Dorine Ekwè. Mutations

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs Ma Page sur Hellocoton Recettes de cuisine

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×