Related Posts with Thumbnails

Transfert : Samuel Eto’o quitte le Barça

L’entraîneur du Fc Barcelone a déclaré hier qu’il ne voulait plus de l’attaquant camerounais dans son effectif.

Le deuxième buteur du championnat espagnol et double vainqueur de la Champions League, Samuel Eto’o Fils n’a pu prendre part au regroupement marquant la reprise des entraînements de son club, le Fc Barcelone, lundi 20 juillet 2009. Et pour cause, la direction du club lui a accordé une semaine de vacances supplémentaires afin de “gagner du temps” pour négocier son départ, selon les médias espagnols. D’après le quotidien espagnol, “El Mundo Deportivo”, l’attaquant international camerounais, Eto’o Fils ne rejoindra l’équipe que le 27 juillet prochain, tout comme Iniesta et Messi et les internationaux ayant participé à la Coupe des Confédérations (Xavi, Piqué, Busquets, Puyol, Alves), selon le Barça.

Pour autant, l’entraîneur du club catalan, Josep Guardiola a dit hier matin ne plus avoir besoin des services de Samuel Eto’o Fils pour la saison prochaine. “Samuel Eto’o est libre. Je comprends parfaitement que les gens cherchent pourquoi (…) C’est une question de feeling, de sensation. Je sens que c’est la meilleure chose pour l’équipe et pour le club”, a déclaré Guardiola en conférence de presse. La décision ainsi entérinée, après des semaines de tergiversations. Le Camerounais et le club catalan n’étaient plus sur la même longueur d’onde, et Pep Guardiola était avide de changements. Il l’a confirmé en conférence de presse, où il a rendu hommage à son désormais ex-buteur.
“Je suis convaincu que la meilleure solution pour le Barça est que Eto’o parte. Je peux me tromper. Mais je dois prendre des décisions. Eto’o est comme il est. Je ne suis pas ici pour changer son caractère. Je suis reconnaissant envers tout ce qu’il a fait pour le club”, a-t-il tenu à souligné avant d’ajouter que “le départ d’Eto’o n’est pas une question sportive, c’est une question de feeling”. Les performances du joueur ne sont donc évidemment pas remises en cause.

Ses revendications salariales qualifiées “d’incessantes” et son “comportement parfois déroutant” ont convaincu les dirigeants blaugrana de passer à autre chose. Reste à savoir comment la chose sera prise par les supporters ainsi que par le joueur dont l’avocat était attendu du côté de Milan hier pour parachever les négociations entre l’Inter Milan dont le coach, José Mourinho, ne tarit pas d’éloges sur Samuel Eto’o.
De son côté, Guardiola a indiqué n’avoir pas eu de contact avec le joueur avant sa sortie d’hier matin : “Je n’ai pas parlé avec Samuel. J’espère qu’il n’est pas fâché”, Comme si le Barça se sentait coupable de quelque trahison vis-à-vis de l’un de ses plus fidèles membres. Le choix du club catalan sera discuté durant longtemps et Ibrahimovic, qui devrait s’engager dans les prochains jours, aura une énorme pression sur les épaules. Toujours est-il que l’attaquant camerounais se trouve au centre d’une transaction qui enverrait Zlatan Ibrahimovic à Barcelone en échange d’Eto’o, d’Aliaksandr Hleb et de 40 millions d’euros.

Selon le quotidien français “L’Equipe”, le Fc Barcelone et l’Inter Milan ont déjà tout planifié au sujet du transfert croisé Ibrahimovic-Eto’o. Le club blaugrana a même déjà réglé la question du futur contrat du Suédois, avec son agent Mino Raiola. La réussite de l’opération dépend désormais essentiellement de Samuel Eto’o, dont l’avocat José Maria Mesalles a été aperçu à Milan hier, lundi.
Samuel Eto’o Fils semble donc avoir digéré son départ, et a d’ailleurs déjà discuté avec José Mourinho, l’entraîneur du club champion d’Italie. “Le discours du coach lui a beaucoup plu”, assure l’un de ses proches. D’après “El Mundo Deportivo” le salaire de Samuel Eto’o Fils devrait passer d’un peu plus de sept millions d’Euros à presque dix.

Cependant que l’attaquant milanais, Ibrahimovic gagnera moins qu’en Italie. Son salaire mensuel sera de 7.5 millions d’Euros contre 10 millions, avec une clause de libération d’un montant de 150 millions d’Euros. En dents de scie, les relations entre Samuel Eto’o et son entraîneur ont frôlé la catastrophe le mardi 26 janvier 2009 lors d’un entraînement à huis clos. En effet selon le quotidien El Mundo Deportivo, alors que toute l’équipe effectuait une séance d’extensions, Guardiola a demandé à Samuel Et’o de faire l’exercice avec plus de rigueur. L’attaquant alors au sommet de son art en championnat (18 buts en 18 matches) a rétorqué qu’il le faisait convenablement. Passablement énervé, Guardiola lui a demandé de quitter la séance et d’aller à la douche.

Léger Ntiga (El Mundo), Mutations

 

 

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs Ma Page sur Hellocoton Recettes de cuisine

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site