Related Posts with Thumbnails

Le Cameroun gagne au Gabon

lionsIls se sont relancés dans la compétition en dominant les Panthères (2-0) samedi à Libreville.

Quelques minutes avant le début du match Gabon # Cameroun, comptant pour la 3ème journée des éliminatoires Can/Mondial 2010, une chanson de Patience Dabany, hymne à l’endroit des Panthères du Gabon, est diffusée. ”Les Panthères en avant !!!”, dit-elle en substance. Ces paroles ont-elles réussi à galvaniser les poulains d’Alain Giresse ? Toujours est-il que dès le coup d’envoi de la rencontre par l’arbitre central de nationalité kenyan Alfred Ndinga, ce sont les coéquipiers de Daniel Cousin qui assiègent le camp camerounais. A la 12ème minute, suite à un débordement du capitaine des Panthères, le tir cadré de ce dernier tombe directement dans les bras d’Idriss Carlos Kameni, le gardien des buts camerounais. Dans la foule, le public est en confiance. “Ça commence bien !”, lance l’un des supporters. “Deux fois comme ça et ils auront les problèmes”, poursuit son voisin.

Victime d’un comportement antisportif à la 24ème mn de la part de Daniel Cousin, Sébastien Bassong quitte l’aire de jeu sur une civière. Il sera remplacé deux minutes plus tard par Rigobert Song Bahanag. Toutefois, la défense camerounaise aura du mal à contenir le tandem Pierre Aubameyang-Daniel Cousin.
Il faudra attendre la reprise pour voir les Camerounais s’imposer au stade omnisport de Libreville. Dès la première minute de la deuxième mi-temps, un tir croisé d’Achille Emana est renvoyé par le montant gauche des buts de Didier Ovono Ebang. “Ça c’est un mauvais signe”, lâche un supporter. Tandis que pour la même action, un autre s’écrie : ” but “. “Qui crie but là ? Tu veux sortir du stade ?”, a questionné un supporter gabonais, visiblement courroucé. Après le remplacement de Somen à Tchoyi par Paul Alo’o Efoulou à la 48ème minute, une grosse frayeur s’est emparée des supporters camerounais. A la suite d’un cafouillage survenu dans les buts camerounais, alors qu’Idriss Carlos Kameni est totalement battu, Rigobert Song Bahanag enlève la balle sur sa ligne de buts, au moment où le public s’était levé pour saluer l’ouverture du score à la 51ème minute. Huit minutes après, c’est au tour de Nicolas Nkoulou de détourner en corner une action offensive de Roguy Meye. Une fois de plus, Paul Le Guen quitte son siège pour parler à ses joueurs.

Cette fois, le message du technicien français passe. A la 66ème minute, posté au deuxième poteau, Achille Emana ouvre le score sur un tir croisé. Moins de trois miniutes plus tard, c’est au tour de Samuel Eto’o Fils d’inscrire le deuxième but camerounais d’une frappe tendue de plus de 15m. A 2-0, le public gabonais commence à quitter le stade. “Les Camerounais ont eu le temps de bien se préparer. On devait jouer ce match depuis”, regrette un supporter gabonais. Car, la rencontre était initialement prévue pour le 21 juin dernier et avait été reportée à cause des obsèques du chef de l’Etat gabonais, Omar Bongo Ondimba. Puis, les spéculations commencent : “Si on va perdre au Cameroun mercredi, on est foutu. Et si le Togo gagne…”, anticipe un autre.
En attendant la matérialisation de tous ces cas de figure, Le Guen, lui, ne fait pas la fine bouche après ce résultat satisfaisant: “Nous avons glané trois précieux points. Cette relance ne deviendra importante que si on gagne mercredi prochain. Pour cela, il faut bien récupérer. Puis, avec l’aide du public à Yaoundé, on va enchaîner face à cette équipe gabonaise, qui a d’ailleurs montré qu’elle avait des arguments. Ses joueurs ont beaucoup d’énergie. En plus, ils ont encore deux points d’avance sur nous. Il faut se mettre en conditions de passer devant. Mais, ce sera difficile”, reconnaît-il. Dans deux jours à Yaoundé, on saura si le Cameroun s’est définitivement relancé dans la course au mondial 2010 à la faveur du match retour.

Fiche technique
Gabon (00) # Cameroun (02)
Buts: 10- Achille Emana (66ème), 9- Samuel Eto’o Fils (68ème)
Avertissements: 10- Achille Emana, (25ème), 2- Benoît Assou Ekotto (45ème) pour le Cameroun et 14-Ulrich Kessany Zategwa (27ème) pour le Gabon

Equipes :
Cameroun :
1- Idriss Carlos Kameni, 8-Gérémi Sorel Njitap, 3- Nicolas Nkoulou Ndoubena, 7- Sébastien Bassong (Rigobert Song Bahanag, 26ème), 2- Benoît Assou Ekotto, 17- Stéphane Mbia, 11-Jean II Makoun, 10- Achille Emana, 9- Samuel Eto’o, 15- Achille Webo (Enow Eyong, 78ème) 13- Somen à Tchoyi (Paul Alo’o Efoulou, 48ème). Coach : Paul Le Guen

Gabon:
1- Didier Ovono Ebang, 3- Rodrigue Moundounga Moundounga, 2- Georges Ambourouet, 6-Ernest Akouassaga, 17- Moise Brou Apanga, 18- Cédric Moubamba, 14- Ulrich Kessany Zategwa, 13- Bruno Mbanangoye, 8-Pierre Aubameyang (Eric Mouloungui, 74ème ), 5- Roguy Meye, 9- Daniel Cousin Michel. Coach: Alain Giresse

Officiels:
Alfred Ndinga (AC), Kiereini Peter Njenga (A1), John Nguruni (A2), Thomas Onyanga (A4), Austin Akoza (Comm)

Priscille G. Moadougou, à Libreville

Source

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs Ma Page sur Hellocoton Recettes de cuisine

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×